botonera DecoraciónIntroductionBotonera SeparadorŒuvresbotonera separadorTextesbotonera separadorContact
   
 
Textes

La figure compositive de Beristain

C

’est une magnifique occasion pour commenter le faire plastique et l’œuvre créateur de l’artiste basque-international Felix Beristain. Convaincu par l’importance de sa production de grande force et une choquante colori visuel, il tourne autour l’ombre et la lumière des raits enveloppants, en plus de symboliser un monde d’energies psychologiques des figures tensionées en la matière laquelle saisit des sensations expressives qui montrent un langage original et unique et un style stetique habilité par structures peintes selon les attitudes gestuelles plus intimes.

La trajectoire du peintre doit servir comme exemple. Il est fils de ses œuvres, lentement et sûrement, travaillant et établissant toutes les piliers de ce qui crée des images avec la surprenante plasticité compositive comme mode d’expression bien fixé, et soulignant l’enchantement des toiles sur vieilles obsession tematiques ouvertes au cours parallèle de renouvellement artistique-vitale.

Je vais systématiser en cinq grands paragraphes monographiques les répertoires, motifs, sujets et questions de Beristain :

1.- La mer, le Pays Basque marinier, le marché de ventes, filets, bateaux, chantiers navals, vieux pont, port, pêcheurs, associations de pêche (surtout le mural à Ondarroa), le Cantabrique peint avec critère magique et montrant d’une forme expresse, abécédaire marin qui nous attire sous le formidable air bleu de Monet.

2.- Le Pays Basque champêtre et rural en touchant la beauté paysagiste et de mœurs de cette communauté territoriale.

3.- Le Portugal personnifié en discours plastique d’auteur. Admirant le pays. Profitant les toiles aux plages ou le curieux scènes dans lesquelles les bateaux sont portés par bœufs. L’art communicateur.

4.- Le Maroc, très visité et documenté, comme connexion avec les êtres humains et en dialogue calme entre personnes d’aspects bien caractérisés, et souks et places, métiers et bâtiments des villes, intérieurs et localités, vieux magasins d’antiquités et kasbah, touaregs et gens berbères du désert, en envisageant les connaissance voyageurs selon la facette de préférence des créations conceptuelles.

5.- Les fantaisies du Carnaval de Venise et Lanz, celui avec ziripot, des travaux très utilisables pour démontrer la communication avec les grands contrastes d’arlequins et masques provocateurs.

Dans celles compositions picturales les possibilités infinies du langages plastiques son démontrées.

Si comme Maria Zambrano dit «toute œuvre d’art est née du désir de communication et l’artiste est esclave d’elle», Beristain reflète l’extériorisation emotionale de figure et réalisme de visible majesté classiciste, cet à dire, au réalisme magique de la nouvelle figuration: figures de caractères réaliste transifurées. Le charme de ses figures choisis est indéniable. Beristain nous emmène au monde de ses principaux personnages dans ses rues et chez eux, ou pénètre dans leur intimité avec son raffinement incomparable et subtilité interprétative incroyable. Pourquoi ne peut pas on dire que Felix Beristain est un peintre fascinant qu’a inventé un nouveau style ?

« En lui, les formes naissent et elles deviennent substance primordiale à interpréter. Quand il suggère des sensations dans le spectateur, il le fait immergé dans l’ambiance expressif que lui, comme artiste, crée. Au quant à la peinture, la représentation fait partie de la communication vitale portée à un monde de couleur, de composition et des figures transfigurées.

La peinture de Beristain lui serve comme reflet réflexif et d’exercice monacal. Comme ça il obtient un niveau excellent comme artiste qui se sent très loin de tout conformisme pictural, distant de la facilité et de la rhétorique académique vide. Discipliné il saisit son métier à un cours de travail intense et soigné sans concessions, toujours dans une bataille énergique pour obtenir la force d’une plasticité habituée au dépouille volontaire de ce qui reste, du accessoire, position pour obtenir des motifs éclatants de corps et objets sur le prisme de la recherche formelle.

Beristain suit un mode de travailler qui consiste en dessins et esquisses primaires changeants, un traitement correct du chromatisme, un goût exquis pour la force et la qualité technique.

Felix Beristain est ce type de personne privilégiée dans lequel la vie trouve une mode d’expression. Son œuvre déborde maestria est c’est pour ça qu’il est considéré comme un peintre du présent, futur et de toujours, un artiste de la palette et donc héritage reste pour que d’autres personnes partagent en la production créative de cette créateur plastique basque et international.

Mario Angel Marrodán - Membre de la Association International de Critiques d’Art

retour